• -Zigeunerleben

    Zigeunerleben - R. Schumann

    La vie des tziganes
    Dans l’ombre de la forêt, dans les branches de hêtre, cela bouge et craque et chuchote en même temps. Les flammes tremblent, la lueur voltige autour des silhouettes colorées, autour des feuillages et des rochers.
    Voilà la troupe remuante des tziganes aux yeux étincelants et aux cheveux flottants, nourris par le flot guérissant du Nil, brunis par le brasier du sud de l'Espagne.
    Autour du feu flamboyant dans la verdure luxuriante là sont étendus les hommes sauvages et intrépides, là sont accroupies les femmes, et préparent le repas et remplissent affairées la vieille coupe.
    Et des légendes et des chants retentissent dans le cercle, comme des jardins d’Espagne si fleuris et colorés, et des formules magiques pour la détresse et le danger sont proclamées par l'Ancienne à la troupe attentive.
    Des jeunes filles aux yeux noirs commencent la danse, là étincellent les torches dans un éclat rougeoyant, la guitare entraîne, la cymbale sonne, comme de plus en plus sauvage s’enroule la ronde.
    Puis ils se reposent, fatigués par cette danse nocturne ; les hêtres frémissent pendant leur assoupissement. Et ceux qui sont bannis de l’heureuse patrie, ils voient dans leurs rêves la terre heureuse.
    Mais alors que maintenant à l’est le matin s’éveille, s’éteignent les belles images de la nuit ; la mule piaffe au lever du jour, les silhouettes s’éloignent, qui te dira vers où ?
    -Zigeunerleben

    Partition ici

    Soprane

    Requiem

    Introïtus

    Alto Requiem Requiem
    Ténor Requiem Requiem
    Basse Requiem Requiem